jeudi 16 janvier 2014

Jour 161 -2014-01-06- Mesa, Arizona (234 kms)

 

 
 
Dans le désert, il fait chaud le jour, mais dans la nuit, l'eau du bain d'oiseau sur notre terrain a gelé...
 
Nous quittons à regret cet endroit que nous avons bien aimé. C'était tellement paisible...
C'était aussi le premier endroit où il y avait la possibilité de remplir nos gallons d'eau à 25¢ chacun. Bravo!


En partant, nous avons croisé le camion dans lequel certains résidents et campeurs vont se faire brasser la carcasse dans le désert. Activité populaire organisée par le camping.
 
On est parti ! "on the road again"  La 10, c'est la route préférée de Luc, pour la conduite avec le VR, elle est plate et droite...

 
Nous sommes impressionnés par la largeur des rues à Mesa. Le design des lampadaires nous plaît.
C'est une ville où il y a beaucoup de resort pour les 55 ans et plus...
 
 
L'allée de l'entrée du camping est semée de rosiers magnifiques, cela nous plaît beaucoup.
 
Autre journée de changement de camping. D'après notre planification initiale, nous devions aller à Mesa dans un resort, mais sachant que mon ancienne collègue de travail Andréa était aussi à Mesa (près de Phoenix en Arizona) depuis novembre au Regal Mesa resort, nous avons décidé de passer la semaine avec eux.
 
Tout est très luxueux, cela nous fait peur un peu pour le prix que nous aurons à payer. Quelle ne fut pas notre joie quand la facture pour une semaine s'élevait à un peu plus de $150 dollars en considérant le rabais que nous donne notre carte Passeport America! C'est vraiment pas cher parce que le prix moyen des campings en Californie était de $45.00 la nuit...


 Mon seul moyen de communication avec Andréa est par Facebook, mais pas facile de communiquer en même temps. Donc je lui ai annoncé notre arrivée et attends la réponse, mais en route, nous n'avons pas internet. Ce camping a plus de 2500 terrains et je ne connais pas le nom de famille de son conjoint Bernard. C'est à son nom que le terrain est loué??? Comment les retrouver ???
 

Pendant que nous attendons la personne qui nous conduira à notre terrain que vous voyez ci-haut, Luc a une bonne idée, il me dit : "Si tu téléphonais au Fonds, quelqu'un connaît sûrement le nom de famille du conjoint d'Andréa?". Quelle bonne idée. Je compose le numéro pour parler à Angèle, sa grande amie qui travaille toujours au Fonds. Désolation, son message vocal mentionne qu'elle sera de retour seulement dans 10 jours. Je compose le zéro pour parler à Julie, mon amie réceptionniste, cette dernière est surprise de me parler étant donné que je suis loin. Je demande qu'elle transfère mon appel à Monique, notre dernière gestionnaire. Monique répond, quelle joie... J'obtiens le nom de famille.
Après s'être installés, nous retournons au bureau et obtenons le numéro de terrain de nos amis. Il est déjà dépassé 13h et nous avons faim, nous décidons de manger sur la terrasse de la piscine. C'est succulent et pas cher. Quand vient le moment de régler la note, on passe devant plusieurs tables et j'entends Hélène ! C'est Andréa et Bernard qui mangent à trois tables de la nôtre! Quelle surprise pour eux, ils nous attendaient demain seulement. On a jasé pendant quelques minutes.
 


Voici nos amis en tenue de piscine à leur terrain,  Nous avons bien rit quand nous avons vu l'inscription de leur bannière : "Thérapie de groupe, ICI" avec un verre de vin, de bière et aussi un martini
 
Ces chers thérapeutes, nous ont accueillis dans leur VR luxueux et avec plein d'espaces de rangements. Nous avons acheté nos VR presque ne même temps et c'était un sujet de conversation très fréquent entre nous. Notre premier contact en couple avait été lors de notre cours sur la préparation à la retraite. Nous nous avions découvert des atomes crochus...
 
Andréa nous a cuisiné un excellent riz au poulet...

 
Soirée bien arrosée, pleine de conversations enjouées. Très plaisant de ne pas avoir à conduire pour retourner à notre logement....
La nuit les étoiles sont tellement belles, nous les avons admirées en marchant. Nous sommes à une rue de nos amis, quelle chance!

1 commentaire:

  1. Quand on s'est dû pour trouver quelqu'un!
    Contente pour vous.
    Et vive Passeport America.

    RépondreSupprimer